Illustration : Lorian (Dark Souls III) + croquis + ko-fi

Il y a une certaine ironie à ressusciter ce blog avec un article lié à Dark Souls, ce jeu rempli de morts-vivants qui prend un malin plaisir à clamer VOUS ÊTES MORT à la première occasion. Me voilà néanmoins de retour après de longs mois d’absence, pendant lesquels je n’ai pourtant pas été inactive loin de mon écran. Une résidence artistique (dont je parlais rapidement dans mon précédent article, le dernier), deux expositions, un salon, beaucoup de gravures, divers projets personnels m’ont tenue bien occupée, et je profite d’un léger répit pour revenir dans les parages avec un petit dessin sans conséquence, réalisé dans un moment de détente.

Lire la suite

Sergio Toppi, l’art du noir et blanc et la fusion des formes

J’avais prévu d’utiliser ce blog également pour présenter certain.e.s artistes qui m’inspirent, et pas seulement mon propre travail. Comme en ce moment, je travaille plutôt à l’encre de Chine, il m’a semblé logique de commencer par un maître de la plume et du noir et blanc, l’artiste italien Sergio Toppi.

Je vous passe les détails de sa biographie, vous les trouverez sans peine sur internet ! J’ai découvert les travaux de Sergio Toppi il y a un an ou deux à peine, au hasard d’une page internet d’abord puis grâce aux éditions Mosquito qui ont republié ces dernières années certaines de ses œuvres, notamment la série Sharaz-De, qui reprend le récit de Shéhérazade et des Mille et une nuits avec autant de beauté que d’audace dans le traitement graphique, notamment la composition des pages, toujours très recherchée.

Sergio Toppi explore de nombreux registres, du conte au western en passant par le Japon ou le Pacifique, esquissant avec beauté et précision la diversité des visages, des lieux, des êtres. Il travaille à l’occasion la couleur, mais personnellement, ce sont ses noirs et blancs qui me touchent le plus. La vie solennelle qui anime les visages humains et animaux se mêle à la richesse des textures, le travail des contre-formes, des vides et des pleins, en une créativité de composition qui semble infinie.

Lire la suite