Illustration : Des louves et des encres !

Et je reviens par ici avec un peu de nouveauté, à savoir quatre petites illustrations à l’encre de Chine ! Il s’agit d’un travail de commande réalisé pour Ophélie Hervet alias Louve errante, pour qui j’avais déjà peint en 2016 la bannière de son site internet, un loup brumeux à retrouver du côté de mes aquarelles.

Lire la suite

Pour l’amour des gifs

Histoire de changer un peu des articles techniques des dernières semaines (mais on y reviendra !), aujourd’hui, j’avais envie de parler d’une de mes petites lubies d’illustratrice, à savoir les process gifs (ou gifs de processus ?). En gros, il s’agit d’un gif qui fait défiler les différentes étapes de réalisation d’une illustration numérique jusqu’au résultat final.

Celleux qui suivent ma page facebook depuis un moment en ont déjà vu passer un certain nombre. Lorsque je travaille en numérique sur une illustration, j’enregistre régulièrement des aperçus en jpeg de ce que je suis en train de faire, afin de comparer au fur et à mesure ce que j’ai changé, et parfois de revenir en arrière. Une fois l’illustration terminée, j’ai donc à ma disposition une certaine quantité d’aperçus de mes étapes, que je n’ai plus qu’à rassembler en un gif. Après avoir passé des heures sur une image, je trouve qu’il y a un côté rassérénant à la voir se construire toute seule en boucle sous mes yeux en quelques secondes. ^^

Lire la suite

Aquarelle : Pele

Ces derniers temps, avec la préparation de l’exposition de novembre, j’ai principalement travaillé en noir et blanc, que ce soit à l’encre de Chine ou en gravure. Il était temps de ramener un peu de couleurs sur ce blog, en l’occurrence des couleurs océaniennes, avec une aquarelle que j’avais évoquée rapidement lors de mon précédent article et que je peux maintenant partager !

Lire la suite

Nouvelles encres

Ces dernières semaines, en parallèle d’une aquarelle de belle taille* que j’espère pouvoir dévoiler bientôt, je consacre l’essentiel de mon temps aux gravures et dessins à l’encre qui constitueront mon exposition de novembre. Une seconde gravure sur bois est en cours de conception, mais ces jours-ci, j’ai privilégié le dessin, avec une petite variation.

En effet, cela faisait un moment que j’avais en tête une idée de série autour des formes et textures du végétal, mais à l’encre blanche sur fond noir au lieu de l’inverse, plus habituel. J’avais déjà acquis de l’encre blanche il y a un bon moment, le fait de devoir racheter une pointe de Rotring fine suite à la fin tragique de la précédente a finalement été le déclencheur :

Lire la suite

Nouveaux travaux, projets

Cette semaine et la précédente, j’ai ressorti l’encre de Chine, les pinceaux et les stylos Rotring pour deux nouveaux travaux en noir et blanc. L’un est un assez grand dessin, format 28×38 cm, qui s’inspire de la végétation de Nouvelle-Calédonie, mêlant les plantes étranges du maquis minier du Grand-Sud aux pins colonnaires (araucarias), taros, fougères que l’on retrouve dans d’autres espaces écologiques de l’archipel. Le second est un carnet accordéon, ce que l’on appelle un leporello (du nom du Valet de Don Giovanni dans l’opéra éponyme de Mozart, qui étale avec ce procédé la liste des conquêtes de son maître).

Le leporello est un support que j’aime beaucoup, le pliage des pages permet de réaliser de grandes fresques horizontales, de laisser le dessin s’étendre librement, mais aussi de créer des ruptures, des jeux, en rapprochant une page d’une autre, créant de nouvelles compositions. Les variations et possibilités sont bien plus grandes qu’avec un carnet classique.

Lire la suite