Illustration : deux nouvelles couvertures

Ces derniers mois, mon travail d’illustratrice s’est enrichi d’une nouvelle expérience, celle du travail pour l’auto-édition. Le hasard a en effet voulu que je réalise en même temps deux couvertures pour des auteurs ayant choisi cette voie pour le partage de leurs textes.

Une expérience intéressante, puisque le travail sur la couverture se passe en direct avec l’auteur qui, par définition, connaît son histoire sur le bout des doigts. Par conséquent, le moindre petit détail de la scène représentée peut-être ajusté en accord avec le texte. Cela peut être une bonne chose comme une mauvaise, car la prérogative de l’illustrateur est aussi d’apporter un regard neuf pour donner une version extérieure et offrir une portée d’entrée inédite au lecteur. Mais ici, tout s’est très bien passé dans l’ouverture et le dialogue, pour faire concorder les ressentis de chacun.

La première couverture a été réalisée pour Skald, dont le roman de science-fiction La Communauté des Neuf s’inscrit dans le genre du space-opera. On y retrouve une université peuplée de jeunes gens à l’esprit vif, une société en autarcie frappée d’amnésie et d’étranges créatures qui rôdent aux alentours, pour un premier tome dont les nombreux mystères ne demandent qu’à être dénoués.

Pour vous faire une plus ample idée du livre, c’est par ici !

Le second roman illustré en novembre, Valadonne de Marie Tétart, relève quant à lui de la fantasy, mais avant tout par son cadre historique et ses pays inventés. L’histoire d’Aniélis, jeune femme assoiffée de vengeance envers ceux qui ont détruit son clan, est quant à elle très humaine, portée par une subtile galerie de personnages. Marie Tétart maîtrise en outre son monde à la perfection puisque tous ses romans à venir se déroulent dans le même univers, tout en étant indépendants.

Et pour découvrir la 4ème de couverture, c’est par ici ! À noter que le roman peut également être commandé en librairie.

Deux univers et deux atmosphères aussi différentes que possibles, mais que j’ai pris grand plaisir à réaliser, l’une comme l’autre. Je ne peux désormais que souhaiter bon vent à leurs auteurs ! 🙂

À bientôt,

Amaryan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *